18/03/2011

T'es nourri

T’ES NOURRI…

Plus un gramme de sucre dans les magasins de la Haute Silésie…

En Basse non plus par ailleurs !

Pourquoi ?

« Parce que son prix augmente sans cesse ! » (Na !) – expliquent des masses d’acquéreurs agacés…

Je ne le crois pas.

Parallèlement à cela, une autre pénurie, franchement troublante…

Celle de la solution « Lugol » (ça sonne déjà comme « grünol » soit, en silésien : une morve verte) -

lugol.jpg

(Cukier "Krolewski" 1 kg. - Sucre "Royal"...)

http://www.youtube.com/watch?v=0FDYu1gQqms

une puissante préparation d’apothicaire sur base d’iode, portant le nom d’un certain médecin français, originaire de Montauban (« mon toboggan »…), « opérant » au XIXème  siècle, et inventeur de cette liquidasse « gluamment » épaisse et odorante – et censée servir de remède contre la tuberculose.

Hélas… (triple hélas), elle n’a jamais eu la moindre influence bénéfique face à cette maladie (souvent confondue avec le dernier stade de la syphilis, pudiquement camouflée par nos ancêtres…).

S’avérant quasi miraculeuse pour soigner les problèmes thyroïdiens, elle a été massivement gobée juste après la « grande flatulence » radioactive de Tchernobyl (traduction : « était noir » – maintenant il le reste encore - comme une brebis…)…

A l’arrivée « probable » du nuage japonais http://www.youtube.com/watch?v=sFJO8UfG4s0, alors que certains choisissent des préparations pharmaceutiques, d’autres petits futés liquident (sournoisement) les stocks de compteurs de Geiger-Müller…

Remarque: Il s’agit certainement, et encore une fois, de quelques « Geigers » (oups !) - G.G. – Grands Garçons qui adorent les nouveaux gadgets.

Ou simplement de quelques vilains qui, à chaque crépitement coassant du compteur, auront une irrésistible envie de s’exclamer – « Ha ! Tu "me" crépites ici ! T’es irradié ! Dégage ! » - autrement : "Ty mi tutaj cos trzeszczysz ( prononcer "tchechtchéch"), Buraku ! ("burak" au nominatif - un neu-neu, - autrement : betterave...). Spadaj" !

NB. (Ch'est chucculent comme cha chuinte, hein ?)

Je ne connais rien de l’efficacité de la solution « Lugol », ni de celle des vieux compteurs « Geiger-Müller » (déterrés dans un stock de la deuxième guerre, près d’une frontière louche…)  mais je pense, que le secret se trouve dans un simple morceau de sucre qui aide « la médecine à couler » car avaler du « Lugol »…

http://www.youtube.com/watch?v=0mypMDv3BLs&playnext=1...

Plutôt gober un compteur…

autruche.jpg

 

11:18 Écrit par Poule Astucieuse dans Actualité, Général, journal perso-com, Loisirs, Musique | Commentaires (1) |

Commentaires

Après vous avoir lu, je pense que je vais garder ma bouteiller et vous laisser le Lugol. Je suis de toutes façons déjà très radio-actif, puisque l'oscille entre Musique 3 (lorsque c'est du piano) et Nostalgie (lorsqu'ils passent de l'opéra sur Musique 3).
Je vous emprunte juste le morceau des Rubettes, histoire de faire partager à mes enfants mes premiers émois musicaux (ils n'ont pas intérêt à trop se marrer). ;-)

Écrit par : Willidi | 18/03/2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.