25/03/2011

Chopinards

CHOPINARDS

Jugeant la vie monotone car, remplie des fêtes commémoratives de diverses « défaites » polonaises telles que : les insurrections ratées, les révoltes étouffées, l’éclatement de guerres non-voulues, la tuerie « cachée » des officiers polonais à Katyn, l’attentat crapuleux à la vie du pape, Jan Pawel II, la catastrophe manigancée de Smolensk… - soit 365, parfois 366, dates déjà hermétiquement bloquées… - les Polonais se portent désireux d’établir une fête au niveau national : une Journée de Beuverie de la Vodka… - « Dzieǹ Picia Wódki ».

Bien sûr, tous les participants bénéficieraient d’une journée de congé… suivie d’une autre, celle de la "Lutte contre la Gueule de bois" – « Dzien Walki z Kacem ».

La date exacte n’est pas encore fixée faute de jours « vacants » et propices - sans faire « tache » sur une autre célébration à la connotation plutôt sordide.

Outre cela, la volonté des futurs fêtards est  de faire pâlir de rage les autres, ceux de la Journée de la Bière – qui tombe plusieurs fois dans l’année (la même…) et personne n’est en mesure d’en indiquer le nombre exact…

http://www.youtube.com/watch?v=Y_B8337qGD4

("Big Cyc" - en atelier-traduc')

La dernière fois c’était le 23 mars… Une autre est prévue en mai. La suivante en août...

Et… Si la bière n’existait pas ?

(« On devrait l’inventer ! » – Ouais, ouais… C’est déjà fait justement pour cette cause !)

Ce jour là :

●   Dans les bistros il n’y aura que des gonzesses et des mecs laids …et pas marrants du tout…

●   Où iront les hommes lorsque leurs compagnes commenceront la mise en couleur (trimestrielle) de tous les plafonds et châssis de fenêtres ou, la réparation de la chasse du WC familial (hebdomadaire) ?

Je me le demande…

●   Les contrôles d’alcoolémie zélés effectués avec brio (et avec les hélicoptères - salut Freddy ! ;)) par la police « volante » sur les voies publiques seront considérés comme une grooosse perte de temps.

●   Les ramasseurs de canettes et de bouteilles vides n’auront plus rien à faire… Ils glanderont alors, désœuvrés, tout en envisageant un autre recyclage – le leur…  

●   Il n’y aura plus de ces fumeurs „occasionnels” qui chipent « une seule » clope – mais à longueur de soirée (longue…).

●   Le vendredi soir sera fortement appréhendé et d’office jugé comme « franchement hideux » (au lieu du lundi).

●   Les sacs « PMC » resteront désespéramment vides...

●   Les murs des églises locales et autre recoins de la ville ne seront plus régulièrement arrosés.

●   Les humains perdront les muscles essentiels de leurs bras.

●   Les Tchèques et les Slovaques ne seront célèbres que par les joueurs de hockey et la Révolution de Velour...

●   Les débuts de l’apprentissage des langues étrangères s’avéreront excessivement difficiles sans le mot : « bière »

●   Les hommes rouspéteront d’avantage avant d’entamer la vaisselle (quotidienne) ou les courses-éclaires intempestives : « Chériiii ! J’ai oublié d’acheter des tomates et des oignons pour notre salade de tomates pour « obiad » (dîner).  Va vite « au petit magasin »… Ah, le sel et le poivre j’en ai déjà ! »

●   La sélection naturelle des « chtits cons à mobylette à pot d’échappement perforé » diminuera sensiblement.

●   Certes, tout le monde pourra faire quelques économies – mais : à quoi serviront-elles ? Eventuellement à l’achat d’un classeur de photos... ou d’un « lejek » (entonnoir) ménager aux couleurs attrayantes et au design plus que moderne...

●   La consommation mondiale de cacahuètes, de pistaches et autres menues „salé-té” chutera d’au moins 60%. 

●   Tout le monde boira, sans doute, un peu plus de vodka – mais elle ne contient pas de bière… (conformément à un puissant raisonnement polonais : « Il ne faut pas boire de la vodka car elle contient beaucoup d’alcool. Buvons donc de la bière car elle ne contient pas de la vodka…).

●   Certains politiciens n’auront alors plus rien pour s’occuper les mains lors d’une interview à la télévision nationale…

Et…

Surtout :

Saint Boniface de Mayence sera restreint à ne « patronner » que les tailleurs puisque les brasseurs n’existeront plus…

Boniface-bière.jpg Et, si l’horreur totale frappait les bistros-pubs silésiens : pas de bière et en plus interdiction de fumer (depuis peu tout est non-fumeurs)?

Alors que deviendront les Silésiens si leur dicton stipule que :

« Fto pije i poli, tyn ni mo roboli » (rappel : « robol » – parasite intestinal fort mou…)

En polonais : « Kto pije i pali, ten nie ma robali »

En français : « Qui fume et boit n’a pas de ténia ».

« Piwo to jest moje paliwo !) - « Mon carburant se trouve dans l’houblon ! » – vociféreront les autres « brassophiles »

DESERT-szla-dzieweczka.jpg

http://www.youtube.com/watch?v=w-YT5rH-udE

"Mori e ikimashou

musume-san... (hmmm?)

toriga naku

ano mori e

Bokurawa kio kiru

kimitachiwa..."

(...)

Tra-la, la, la - tra-la, la, la  - +∞ 

Un peu de fraîcheur, nooon? En japonais c'est cool aussi!

L'oeil de baleine ! J'aime de plus en plus !

Et lààààà…

Attention les gars : 

 Le houblon contient des phyto-œstrogènes*...

A cause d'un pouvoir oestrogénique* - grâce à un flavonoïde* appelé hopéine* - (d’où le mot « chopine » - une mesure de capacité pour des liquides, attestée depuis le XII siècle, de l'allemand Schoppen - un « puisoir » (pas pissoir !) de brasseur) - les graaands buveurs (spongieux) de bière, subissent parfois l’effet féminisant (à que brgh! ) c-à-d., l’apparition d'une gynécomastie* (augmentation du volume de la glande mammaire... et pleines d'autres...) avec, parfois, baisse de la libido*.

http://www.youtube.com/watch?v=lz2YiwGz7f4

 Je n’imagine plus rien !

*Mille excuses pour cette avalanche des gros mots… 

14:34 Écrit par Poule Astucieuse dans Actualité, Général, journal perso-com, Loisirs, Musique | Commentaires (0) |

Les commentaires sont fermés.